Une histoire de petit coin

Une histoire de petit coin

Une histoire de petit coin, regardez notre vidéo.

Il est important tous les matins d’avoir le rituel toilettes. Envie ou pas, prenez le temps de vous y asseoir quitte à prendre un livre et de prendre la bonne position, c’est à dire de mettre vos pieds sur un petit tabouret. Votre intestin est très long, parfois paresseux, soyez patient. Pour respecter votre physiologie intestinale penchez vous légèrement en avant les épaules au dessus des genoux, ou alors achetez un petit tabouret spécialement conçu pour une expulsion en douceur. 

Toute constipation pourra entrainer des ballonnements, gaz, du sang dans les selles, des infections intestinales, SIBO (syndrome intestin irritable, déséquilibre de l’intestin grêle), des fissures, hémorroïdes, cancers colorectal, occlusion …

Premièrement : Entretenir la flore intestinale en mangeant des aliments sains

Une histoire de petit coin

Pour avoir une flore intestinale saine, il est nécessaire de suivre une alimentation saine et de manger des aliments naturels. Sinon, les bactéries bénéfiques disparaissent et les agents pathogènes nocifs augmentent, ce qui rend inutiles tous les efforts faits.

Une alimentation saine est basée sur des aliments naturels et riches en nutriments, ainsi que sur des aliments qui fournissent des minéraux et des fibres à l’organisme. Évitez les aliments riches en sucre et mangez des quantités modérées d’aliments riches en protéines animales. Boire: 1 ½ Litre, d’eau par jour (pour certains un verre d’eau tiède le matin au réveil,1/4h avant de manger suffira, pour d’autres, un verre d’eau tiède avec du sulfate de magnésium sera nécessaire).

Lorsque la flore intestinale s’est régénérée, de façon naturelle, de nombreux bienfaits peuvent être observés, jour après jour, dans notre santé.

Deuxièmement : Astuces pour maintenir une Flore Intestinale Saine 

  1. Faire plus de repas mais avec des quantités peu abondantes. Avec cela nous faciliterons la digestion et nous aurons toujours de l’énergie disponible.
  2. Remplacer des glucides raffinés par des glucides complexes, car ils ont une valeur nutritionnelle plus élevée et fibre (riz complet, pomme de terre, légumes, avoine, quinoa …)
  3. Consommer des légumes frais et fruits qui apportent des vitamines, minéraux et oligoéléments
  4. Réduire ou éliminer les substances toxiques comme l’alcool, les additifs
  5. Bien mastiquer la nourriture, tranquillement. Nous voulons vous rappeler que la digestion commence dans la bouche (enzymes amylases)
  6. Pensez à inclure , comme après avoir pris des antibiotiques ou des médicaments, des probiotiques et prébiotiques par voie orale. Même si nous allons faire un repas assez lourd, nous pouvons les prendre avant pour améliorer la digestion.

Troisièmement : Les aliments à privilégier

Huile d’olive / colza : vierge prem/pression 3 à 4 cuil à soupe/jour

Le son d’avoine : ou flocons d’avoine très riche en fibres solubles (2cuil à soupe dans bol du matin)

Les amandes : riches en protéines, bonnes graisses, et fibres

Pain viking (aux graines de lin = sauf pour les personnes ayant des diverticules)

Légumes cuits à la vapeur douce

Olives noires / pruneaux: Riches en fibres

Pommes avec la peau : (bio)2,1g de fibres par pomme

Jus de pomme Bio

Légumes secs : Haricots rouges, lentilles, fèves…(en quantitès raisonnable car sinon risques de ballonnements)

Optez systèmatiquement pour des céréales complètes : riz pâtes, semoule, pain

Enrichissez votre alimentation avec des fibres (environ 30g par jour) :

  • Solubles : Psyllium, céréales complètes, pois, haricots rouges, pruneaux, asperges, carottes, oignons…
  • Insolubles : avoine, orge, seigle, légumineuses, noix, graines

Quatrièmement : Pour soulager vos ballonnements

Ajoutez des plantes digestives dans vos plats : 

  • graines de cumin, réglisse, aneth, menthe, fenouil…

Huiles essentielles en massages : 

  • lavande, gingembre, basilic tropical, estragon, carvi (sauf enfant -6 ans et femmes enceintes)

Massage abdominal ; profitez de vous allonger et vous détendre en vous connectant à votre ventre 

  1. Faites des petits cercles sous les côtes, à gauche. Passez ensuite sous le foie, sous les côtes droites.
  2. Joignez les mains au centre. Poussez de part et d’autre en appuyant relativement profondément.
  3. Poursuivez les petits cercles de la hanche au nombril.
  4. Effectuez des mouvements latéraux de lissage.
  5. Faites des mouvements circulaires de rassemblement vers le nombril et tapotez légèrement.
  6. Terminez par un contact doux sur le ventre….

Cinquièmement : Les complémentaires qui peuvent vous aider

figuier ou noyer ; la gemmothérapie est d’un bon secours pour un travail de terrain, n’oubliez pas que votre intestin est votre 2ème cerveau et les macérât de bourgeons de figuier, en cas de dysbiose, noyer équilibre l’écosystème intestinal, seront intéressants.

Psyllium : Normalise et facilite le transit intestinal, donne du volume aux selles

Phyto complexe transit difficile : Contient des plantes favorisant le travail intestinal

Les probiotiques : Fibres + pour ceux qui ne mangent pas de fibres, Ferzym régénerant de la flore.

Des infusions pour le confort intestinal.

Pour les intestins très paresseux :

Sulfate de magnésium : Action laxative, soulage constipation, détoxifie les voies biliaires 1 cuil soupe dans 250ml eau de façon occasionnelle pour que le corps ne s’y habitue pas. N’irrite pas les intestins.

Laisser un commentaire

×
×

Panier