SOS piqûre de l’été

Les piqûres l’été, quelle calvaire on ne sait plus où donner de la tête … Avec cette article nous vous donnons plus de conseils ..

Regardez notre vidéo : SOS piqûre de l’été

Les punaises de lit

piqûre

Sont des insectes parasites avides de sang humain. Elles possèdent un appareil buccal conçu pour piquer et sucer le sang, sous la peau. Grâce à cette seringue, elles percent la peau et injectent un peu de salive contenant un anesthésiant et un anticoagulant qui fluidifie le sang. Et c’est parti pour le festin… La punaise nous laisse alors un souvenir désagréable, de petits boutons rouges qui grattent.

N’importe quelle habitation peut être colonisée, et ce quel que soit son niveau d’hygiène. Si cela arrive, il convient de procéder à ces étapes pour les exterminer.

Plusieurs solutions sont possibles : l’aspirateur (pensez après à nettoyer le conduit et vider le sac), le lavage à la machine à plus de 60 °C, le séchage au sèche-linge, le nettoyage à la vapeur ou encore la congélation à -18 °C.

Ensuite, des huiles essentielles,  la terre de diatomée elle agit par deux actions mécaniques. Abrasives et déshydratantes contre les punaises de lit et autres insectes rampants. Elle empêche toutes les intrusions des insectes rampants (fourmis, puces, blattes, piques, punaises de lit, poux ..) en les blessant mortellement. Les insectes meurent en quelques jours.

Quelle huile essentielle contre piqûre des punaises de lit ?

La citronelle de java aura un effet répulsif, les huiles essentielles de clou de girofle, tea-tree et lavande aspic possèdent des propriétés insecticides. Utilisation : Ajoutez à un peu de vinaigre blanc, 10 gouttes des  huiles essentielles de clou de girofle + lavande aspic et tea tree et 50 ml d’eau dans un vaporisateur. Agitez vigoureusement (avant chaque utilisation) et vaporisez aux endroits infectés, vous pouvez y ajouter la citronelle de java pour son côté répulsif.

Les piqûres de moustique

Comme chaque année, la hausse des températures s’accompagne du retour des moustiques. Et, comme chaque été, c’est la même question : « Pourquoi c’est toujours moi que le moustique choisit ? ». L’ennui, c’est que, dans certaines régions du monde, les moustiques sont sources d’infections. C’est le cas du Chikungunya, entre autres.  Chez nous, certaines personnes peuvent avoir de grosses réactions allergiques.

Chez le moustique, c’est uniquement la femelle qui pique.

Des chercheurs ont ainsi démontré que les personnes du groupe sanguin O étaient plus sujettes aux piqûres. En effet, ce groupe sanguin possède des protéines spéciales dont les moustiques femelles sont particulièrement friands. Selon d’autres, plus les personnes dégageraient du CO2, plus elles seraient la cible des moustiques.

En effet, ils posséderaient un récepteur, qui leur permettrait de détecter le dioxyde de carbone que nous expirons. Les odeurs dégagées par le corps pourraient, elles aussi, jouer un rôle. 

Puisque ces petites bêtes aiment ce qui est sucré, elles s’orienteront aussi vers des personnes dont la chimie corporelle aura tendance à sécréter plus de glucides.

Enfin, les bactéries présentes partout sur le corps humain ont elles aussi un rôle à jouer. Des scientifiques (néerlandais)  ont en effet découvert que les moustiques sont davantage attirés par des personnes qui abritent un grand nombre de bactéries mais de peu de types différents.

Comment soulager une piqûre de moustique ?

La piqûre de moustique provoque quasi toujours des démangeaisons. En cause, l’histamine, une substance que notre corps sécrète naturellement en réponse à l’injection de la salive du moustique. La sensation de démangeaison se fait sentir rapidement et s’intensifie pendant plusieurs minutes après la piqûre. Gratter avec frénésie un bouton de moustique augmente la sensation de démangeaison et peut provoquer des irritations ou des lésions avec une infection à la clé. Voici quelques réflexes naturels simples pour soulager immédiatement l’inconfort lié à la piqûre de moustique :

  • Premier réflexe : Z-trauma ! un gel de premiers secours. Il soulage et régénère votre peau en cas de piqûres d’insectes, bleus, bosses, égratignures mineurs, coups de soleil, hémorroïdes, brûlures légères, douleurs musculaires ou articulaires, entorses, douleurs de gencives.
  • Ensuite, si votre piqure devient un énorme furoncle, vous faites une réaction allergique à la salive de moustique (comme ça réagi sur moi),  ayez le réflexe manganèse (antihistamine naturel).   Donc avoir toujours sur soi un flacon de Rhodochosite pour masser régulièrement la zone et en boire aussi des gouttes, c’est mon flacon magique! 
  • Appliquez des huiles essentielles connues pour leurs propriétés apaisantes. Huiles essentielles de menthe poivrée, de lavande aspic, de girofle, d’eucalyptus ou encore de camomille. Le choix est large ! Déposez une à deux gouttes sur un mouchoir, puis appliquez sur la piqûre de moustique ; l’idéal est de fabriquer votre gel de protection avec HE de citronnelle de java.
  • Vous pouvez aussi poser une compresse avec un glaçon. Le froid soulage efficacement les démangeaisons, mais pas pour longtemps ;
  • Déposez un peu de gel à base de menthol. Son effet froid soulagera les démangeaisons. Les produits indiqués contre la sensation de jambes lourdes contiennent du menthol généralement, si vous avez sous la main du gel d’aloé véra, il pourra calmer également ;
  • ce que vous pouvez avoir chez vous : appliquez une compresse imbibée de vinaigre de cidre sur la piqûre. Le vinaigre contient de l’acide acétique, un antiseptique naturel qui calme instantanément les démangeaisons ; 
  • dans votre jardin ou à la campagne, frottez la piqûre avec des feuilles de plantes aux vertus apaisantes et antihistaminiques. Exemple : le plantain, la menthe, le persil ou encore le pissenlit

Les puces de maison

Il est difficile de repérer des puces à l’œil nu, notamment dans la maison où logent les larves et œufs du parasite. Si vous remarquez que votre animal de compagnie se mordille ou se gratte constamment, il y a de fortes chances qu’il soit infesté. Si c’est le cas, votre environnement peut l’être aussi aussi. 

Une puce se reproduit en effet très vite. Selon son cycle de vie, elle se nourrit d’abord sur votre animal avant de pondre jusqu’à 50 œufs par jour.

Ces derniers vont ensuite tomber sur le sol pour se développer dans des recoins sombres et humides de votre intérieur, comme la literie, les rideaux, le canapé, les contours de fenêtres ou encore les lames de parquet. 5 puces sur l’animal, c’est près de 95 puces dans l’environnement !

Pour détecter la présence de puces, écartez les poils de votre animal et cherchez de petites déjections noires, notamment au niveau de la tête et du cou. S’il y a ça, c’est qu’il a une piqûre. Vous pouvez également utiliser un peigne fin puis le secouer au-dessus d’une feuille blanche.

Pour se débarrasser d’une infestation de puces dans sa maison, il faut traiter à la fois son animal et son intérieur. L’un ne peut se faire sans l’autre.

Premier réflexe pour lutter contre les piqûre de puces

En premier lieu, il est indispensable de laver de fond en comble son habitation. Commencez par nettoyer tous les textiles comme les coussins, les couvertures, le plaid, etc. à 60°C ou utilisez un nettoyeur vapeur. Passez ensuite l’aspirateur dans chaque recoin de votre maison. En insistant sur les zones où logent généralement les œufs et larves de puces. Comme les tapis et la moquette. Brûlez ensuite le sac. Si ce n’est pas possible, vous pouvez utiliser des sachets d’aspirateur anti-parasites. Ils permettent de détruire les œufs et larves une fois aspirés et de traiter l’intérieur du sac.

Le vinaigre est un répulsif naturel et contribuera à empêcher les puces de revenir une fois que vous aurez réussi à vous en débarrasser. Ce traitement est adapté aux chiens comme aux chats. 2.

Disposez des copeaux de cèdre tout autour de votre maison. L’odeur du cèdre repousse naturellement les puces. Autre  base naturelle , la terre de diatomée

Comme pour les punaises de lit vous pouvez y ajouter quelques huiles essentielles qui sont redoutables contre les puces. Parmi elles : l’huile essentielle de lavande, de clou de girofle, d’arbre à thé (ou tea tree), la menthe poivrée, l’huile de cèdre ou encore l’eucalyptus radiata. Leur odeur ou leur action moléculaire vont faire fuir ou tuer ces invités indésirables.

Les Tiques

Une tique, par définition, est un acarien parasite hématophage. La tique la plus présente en Europe est Ixodes ricinus. Certaines peuvent transmettre la bactérie Borrelia, qui est responsable de la maladie de Lyme (Borréliose).

Pas de panique, les solutions proposées par l’aromathérapie permettent de sortir serein et de profiter pleinement de la nature et de ses bienfaits. Et ce, même au début du printemps et à la fin de l’automne, époques les plus à risque.

Votre Boutique Bien-Aller vous propose contre les piqûres :

  • En préventif, le complexe Pranarôm qui a conçu un  spray Aromapic, anti-tiques à Vaporiser à 30 cm le bas du pantalon et les chaussures pendant 5 secondes  (enfants +3ans) dont l’effet répulsif contre la tique vecteur de la bactérie Borrelia a été prouvé par un laboratoire indépendant de renommé. 
  • nettoyer l’endroit de la morsure avec de l’argent colloïdal 
  • Aromaforest en capsules d’huiles essentielles s’utilise oralement en prévention (enfants +6ans), deux fois par jour et le jour de la balade et en cas de morsure

Laisser un commentaire

×
×

Panier